« Ambassadeurs en herbe » : deux élèves de l’école française Henri Matisse se rendront à la finale à Paris

JPEG - 96.1 ko
Cinq élèves de l’école Henri Matisse ont participé à la finale à Nairobi ce mardi 22 mars.

Cinq élèves de l’école française Henri Matisse de Moroni avait été sélectionnés fin janvier pour participer à la finale du projet « Ambassadeurs en herbe » qui s’est déroulée à Nairobi ce mardi 22 mars.

Placé sous le parrainage de l’UNESCO, le projet « Ambassadeurs en herbe » met en œuvre, de l’école primaire au lycée, des compétences de plurilinguisme et de médiation linguistique et culturelle autour de problématiques internationales et d’actualités. Développé autour de véritables « tournois oratoires », ce projet est ancré sur la réalité du pays d’accueil dont les élèves sont les « ambassadeurs » : les champions de l’établissement voire du pays défendent leur position et l’illustrent en faisant référence aux réalités du pays d’accueil sur lesquelles ils sont amenés à s’interroger. Les joutes oratoires se font en français et dans la langue du pays d’accueil, avec des synthèses d’interprétariat en anglais, ce qui suppose que les champions interprètes soient véritablement très affûtés dans les trois langues et soient capables de réaliser cette médiation en anglais.

JPEG

Mardi 22 mars, deux élèves de l’école Henri Matisse ont été sélectionnées aux côtés d’élèves kenyans et sud-africains pour participer à la finale qui aura lieu à Paris au siège de l’UNESCO : Kinaza Said et Atuab Daoud.

Dernière modification : 31/03/2016

Haut de page