Discours de l’Ambassadeur à la cérémonie de remise du certificat du concours Goût de France

JPEG - 178.8 ko
L’Ambassadeur de France Monsieur Robby Judes, les gagnants du concours et les membres du jury.

Lundi 21 mars, l’Ambassadeur de France Monsieur Robby Judes a délivré le discours ci-dessous lors de la cérémonie de remise de certificat organisée à l’issue du concours gastronomique Goût de France. Le grand gagnant est le restaurant "Jardin de la Paix" et son chef Mr. Salim Saindou.

« Monsieur le Ministre,

Mme la Directrice de l’hôtellerie,

Mesdames et Messieurs les restaurateurs, propriétaires de l’Hôtel Itsandra, du Vacoa-Lodge, du Jardin de la Paix, du Café de Flore-Codcom

Messieurs les chefs cuisiniers,

J’ai l’honneur de remettre aujourd’hui, de façon conjointe avec le ministère en charge du Tourisme, un certificat de mérite au gagnant du concours organisé à Moroni dans le cadre de l’opération Goût de France.

Goût de France a rassemblé la semaine passée, et rassemblera encore ce soir, plus de 1000 chefs sur 5 continents pour célébrer la gastronomie française. Cet événement rend hommage à l’excellence de la cuisine française, à sa capacité d’innovation et aux valeurs qu’elle véhicule : partage, plaisir, respect du « bien-manger », de ses contemporains et de la planète. Je rappelle que le repas français fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

En 1912, Auguste Escoffier initiait « les Dîners d’Épicure » : le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le plus grand nombre de convives. Goût de France s’inscrit dans l’esprit de cette belle idée avec la volonté d’associer toutes les catégories de restaurant aux quatre coins du monde et véhicule ainsi un message de modernité.

En effet, les cuisiniers participants n’ont pas renoncé à leur propre tradition culinaire, mais ont marié cuisine comorienne et gastronomie française, en respectant les consignes d’une cuisine diététique, faite de produits frais, issus du terroir local.
Je voudrais donc féliciter l’ensemble des participants, les restaurateurs des quatre restaurants partenaires de cette opération qui ont accepté de jouer le jeu et sans qui cette célébration de la gastronomie n’aurait pu avoir lieu, mais aussi le savoir-faire des trois chefs qui ont concouru cette année et qui ont proposé des menus d’une grande qualité.

Je voudrais ensuite remercier M. Jean-Claude Cléret, cuisinier chef à la Réunion, qui nous a fait l’honneur d’accepter notre invitation à participer à cet événement et qui a partagé avec générosité ses talents et son art.

Enfin, je me réjouis de ce partenariat avec le ministère en charge du Tourisme, et je souhaite de tout cœur que la participation de la Directrice adjointe du Tourisme et du Directeur de l’Office national du Tourisme -avec le concours de la Coopération française- au Salon mondial du Tourisme à Paris du 17 au 20 mars permette d’apporter un nouveau potentiel de développement touristique pour les Comores.

Enfin, je voudrais citer plusieurs initiatives engagées pour la promotion du tourisme aux Comores sur lesquelles notre coopération est fortement impliquée aux côtés des pouvoirs publics et des associations : le développement de l’écotourisme du site d’Itsamia à Mohéli, la mise en valeur du patrimoine naturel de Mitsamiouli en lien avec la région Provence Alpes Côte d’Azur, la réhabilitation de sites écolodges à Mohéli et en Grande Comore.

Je souhaite que ce partenariat engagé pour le développement du tourisme aux Comores se poursuive dans les prochaines années.

Vive la Coopération franco-comorienne, félicitation à tous pour la réussite de cette semaine !

Marahaba Mendji. »

Dernière modification : 21/03/2016

Haut de page